Un projet de la Fondation GoodPlanet
Brumes matinales sur le bocage normand, Manche, France
L'air que nous respirons

Sans les végétaux, il n'y aurait sur terre ni animaux ni hommes. Les plantes respirent et consomment de l'oxygène mais lorsque les plantes poussent, elles absorbent de l'eau, du gaz carbonique et des minéraux, et rejettent dans l'air le précieux oxygène que nous respirons.

Nul besoin d'être grand pour être indispensable : ce sont des algues microscopiques vivant à la surface des océans qui fournissent 70 % de l'oxygène de l'atmosphère. Le reste est produit par les plantes terrestres en croissance.

Les végétaux rendent l'air respirable et, de plus, ils jouent un rôle important dans le cycle de l'eau. Les deux tiers de l'eau de pluie tombée sur les continents retournent à l'atmosphère en transitant par les plantes. Absorbée par les racines, l'eau ressort par les feuilles par évaporation.

Un orme, par exemple, peut rejeter 300 litres d'eau sous forme de vapeur en une journée. Les forêts entretiennent ainsi l'humidité de l'air et jouent un rôle clef dans la régulation des pluies.


Pour aller plus loin :
Photo ©Vincent M./Altitude

Brumes matinales sur le bocage normand, Manche, France.

L'oxygène est indispensable aux êtres vivants. D'où vient l'oxygène ? Des plantes et des algues qui sont aussi des êtres vivants.