Un projet de la Fondation GoodPlanet
Vache laitière (Bos taurus) sous les cerisiers, Rhône, France
La nature nous alimente

Depuis les débuts de l'agriculture, l'homme a créé, à partir d'espèces sauvages, des variétés végétales et des races animales domestiques.

Ainsi, sur les 250 000 espèces de plantes que compte la planète, 7 000 sont cultivées mais trois seulement apportent 60 % des calories végétales consommées par l'humanité : le blé, le riz et le maïs. De même, sur les 15 000 espèces sauvages de mammifères et d'oiseaux, 35 sont à l'origine de 7 600 races animales.

Mais à force de privilégier la productivité, l'agriculture s'uniformise : de nombreuses races domestiques et variétés de fruits et de légumes, jugées non rentables, sont délaissées et oubliées.

Tandis que les poulets sont élevés par milliards et les porcs, vaches et moutons par centaines de millions, une race disparaît tous les mois. Pourtant, pour lutter contre une nouvelle maladie ou un parasite d'une culture, pour adapter des animaux à un environnement difficile, il peut être fort utile de faire des croisements avec une variété résistante à une maladie. À condition que celle-ci ne soit pas éteinte…


Pour aller plus loin :
Photo ©Yann Arthus-Bertrand

Vache laitière (Bos taurus) sous les cerisiers, Rhône, France.

L'homme a su tirer parti de la nature en sélectionnant les vaches pour leur production de lait et les cerisiers pour leurs fruits.